Partager

Êtes-vous de la famille?

Echovita offre un programme de solidarité qui redonne les fonds générés aux familles.

Faire la demande

Avis de décès de Irène Jolin

Le monde a perdu une âme aimante avec le départ de Irène Jolin (Montréal, Québec), qui a fermé ses yeux pour la dernière fois le 25 mai 2024, laissant un héritage indélébile dans le cœur de plusieurs. Afin de combler votre absence, il est possible de témoigner de sincères condoléances à la famille et leurs proches. Laissez une pensée réconfortante en ces temps difficiles dans l'espace réservé ci-dessous. Vous pouvez également y ajouter des souvenirs pour partager les beaux moments vécus.

Elle laisse dans le deuil : son époux André Dumaine; ses enfants, Michel (Sylvie), Johanne, Gislain (Chantale) et Stefan; ses petit-enfants, Mac et Cathy; ses arrière-petits-enfants, Océanne, Naima, Liam, Nolan et Livia-Rose; son frère Edmond; sa soeur Gilberte; son beau-frère Yvan Graveline (Lise); et ses belles-soeurs, Carole (George) et Cécile.

Une visite de condoléances aura lieu le samedi 22 juin 2024 de 1:00 PM à 5:00 PM à la Coopérative Funéraire du Grand Montréal.

Arrangement funéraire sous la direction de
Coopérative funéraire du Grand Montréal



sam.

Juin 22

Visite de condoléances

13:00 - 17:00

Coopérative Funéraire du Grand Montréal

Messages de sympathie

Souhaitez-vous offrir un message de condoléances aux proches de Irène Jolin? Laissez votre message dans l'espace réservé ci-dessous.

500 CARACTÈRES

Êtes-vous de la famille?

Echovita offre un programme de solidarité qui redonne les fonds générés aux familles.

Faire la demande

Ajouter une photo ou une vidéo

Il n'y a pas de photo ni de vidéo de Irène Jolin
Soyez le premier à partager un souvenir pour lui rendre hommage.

Ajouter une photo

Autoriser l'avis de décès original

Autoriser la publication de l'avis de décès rédigé à l'origine avec la photo qui l'accompagne.

  • Permettez à Irène Jolin de se faire reconnaître plus facilement
  • Augmentez l'accessibilité aux proches de vous témoigner leur sympathie